Abonnez-vous à la newsletter

   
   

La RdR, un CAARUD c'est quoi ?

Définition de la rdr : la rdr est l’ensemble des mesures mises en œuvre pour prévenir les contaminations par le virus du sida et des hépatites mais également les problèmes et complications sanitaires découlant de l’usage et de la recherche de drogue (problèmes sociaux liés à l’isolement, l’errance, les ruptures familiales et professionnelles, problèmes de justice…).

Cette réduction des risques s’effectue par l’échange de matériel, une écoute et un dialogue permettant à l’usager d’avoir un regard sur sa consommation et son environnement.

Avec la RdR on accepte ainsi d’accompagner la consommation des usagers de drogues qui ne souhaitent pas, ou ne peuvent pas encore sortir de celle-ci, en créant ou recréant un lien social qui permet d’améliorer leur état de santé global et éviter notamment de nouvelles contaminations.

Les équipes accompagnent les personnes là où elles en sont dans leur parcours, en fonction de ce dont elles ont besoin ou ce qu’elles souhaitent. L’objectif étant d’amener la personne à « prendre soin d’elle ».

« L’objectif prioritaire de la RdR est de réduire les risques sanitaires et sociaux, de prévenir les dommages, d’éviter l’aggravation des usages de drogues, elle n’a donc pas pour première intention l’arrêt immédiat des consommations de substances psycho-actives ».

Alain Morel, Psychiatre de l’association Oppelia.

 

Un centre d’accueil et d’accompagnement à la réduction des risques pour usagers de drogues et un lieu accueillant uniquement des personnes consommations des substances psycho-actives licites ou illicites, leur permettant d’avoir accès à du matériel de consommation stérile et un accompagnement socio-éducatif.

Les CAARUD sont régis par décret en 2005. Ces établissements doivent répondre à sept missions spécifiques :

  • L'accueil : recevoir les usagers dans des lieux fixes ou mobiles.
  • L’accès aux soins : répondre aux besoins fondamentaux en matière de santé.
  • L'accès aux droits sociaux : informer et accompagner dans les démarches administratives.
  • Le contact : repérer et rencontrer des usagers.
  • La mise à disposition du matériel de prévention : distribuer les outils et diffuser les messages.
  • La médiation : faire accepter les usagers dans la vie locale, communiquer objectivement auprès du grand public et permettre aux consommateurs d'être acteurs de leur citoyenneté.
  • L'alerte : informer sur les nouveaux usages et les nouveaux produits.

 

La RdR expliquée par ma Grand-mère par le Crips de France